Quels sont les marchés publics à fort potentiel ?

marchés publics

Publié le : 03 février 20215 mins de lecture

Le marché public est considéré comme un enjeu majeur et incontournable d’un pays dans le développement de son économie. Il convient de définir qu’un marché public est un contrat à titre onéreux, octroyé à une personne publique ou une personne privée en vue de répondre à ses besoins, que ce soit pour ses besoins en travaux, en service ou dans un marché de fournitures. Par souci de transparence, le marché public est régi par différentes règles juridiques.

Qu’est-ce qu’on entend par marché public ?

Le marché public peut être défini comme un contrat conclu entre un opérateur économique et un acheteur, et ce, selon les besoins de ce dernier. L’acheteur peut être privé ou public : il peut s’agir de l’État, de la collectivité territoriale, de l’hôpital, de l’administration publique. De l’autre côté, sont considérés comme opérateurs économiques les fournisseurs ou les prestataires.

Il existe trois besoins à savoir les travaux, les services et les fournitures notamment la location, l’achat de biens meubles. Les marchés de service sont de deux types. D’une part, il y a le service matériel qui englobe notamment le nettoyage des locaux et d’autre part, le service immatériel comme l’expertise comptable. 

Il est à noter qu’il existe des marchés qui sont exclus de la loi du marché public : la concession, la location de terrain, l’achat d’énergie, les services juridiques comme les services d’authentification des documents, et le transport de personnes. Outre le contrat de concession, il y a aussi la subvention, le mécénat et l’occupation domaniale. Pour plus d’informations, cliquez ici.

Quels sont les différents types de marchés publics ? 

Les différents types de marchés publics potentiels sont les suivants. 

Premièrement, il y a les accords-cadres. C’est une sorte de contrat conclu entre plusieurs prestataires pour une règle appelée subséquents pendant une période définie, pour quatre ans, concernant les prix. 

Deuxièmement, il y a l’allotissement et le marché global. Dans cette optique, la personne publique effectue une sorte d’analyse de marché avant de conclure un contrat. 

Troisièmement, il y a ce qu’on appelle marchés fractionnés. Ici, l’acheteur peut par exemple recourir à des marchés à bon de commande, s’il n’est pas satisfait dans l’ensemble de ses besoins. 

Enfin, il y a le marché à tranches et les marchés de maîtrise d’œuvre. Ce dernier type de marché public consiste à exécuter une ou plusieurs missions pour ensuite réaliser un projet urbain ou un ouvrage. 

Quels sont les principes en matière de marchés publics et comment acquérir de nouveaux clients ? 

Comme principe, on a la liberté d’action d’accès aux commandes publiques et la transparence des procédures.

Parallèlement à cela, on peut également citer l’égalité de traitement des candidats. Elle tend à l’interdiction de la discrimination. En résumé, ces principes possèdent deux objectifs : rendre la commande publique efficace et bien utiliser le dernier public. Il faut se conscientiser sur le fait que la violation de ces principes est sanctionnée par l’État. 

Pour acquérir de nouveaux clients, il est conseillé d’établir une stratégie marketing efficace. Parallèlement, il est nécessaire de faire une évaluation ou une observation du marché concurrentiel pour mieux élaborer le plan d’attaque. La sélection des produits à fort potentiel est également une étape importante à prendre en compte. Pour mieux définir les besoins des clients, il est primordial de faire un test de produits auprès des clients. Pour ce faire, vous pouvez notamment organiser une journée de découverte. Après, c’est le moment de passer à l’élargissement des séries de produits dans le but d’acquérir un nouveau marché. 

En outre, il faut effectuer une vérification systématique des canaux de distribution et s’adapter aux nouvelles pratiques marketing comme l’ouverture d’un nouveau point de vente ou la création d’un site web.

Plan du site